volaille nature loisir

Forum sur les poules, coqs, pigeons, animaux du poulailler et de la basse-cour en général
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 aide aux industriels

Aller en bas 
AuteurMessage
bill
permanent du forum
avatar

Nombre de messages : 2206
Localisation : hainaut (belgique)
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: aide aux industriels   Sam 4 Mar - 22:23

samedi 4 mars 2006, 17h02
Mise en place des aides à la filière avicole face au H5N1

agrandir la photo

PARIS (Reuters) - Les éleveurs de volaille français touchés par la crise de la grippe aviaire vont pouvoir commencer à recevoir des aides, annonce le gouvernement.

Les éleveurs qui ont volontairement réduit leur production pour répondre à l'évolution du marché seront ainsi indemnisés pour leur manque à gagner, déclarent les ministères du Budget et de l'Agriculture dans un communiqué.

Une circulaire en ce sens a été signée vendredi et transmise "simultanément" aux préfets de département et de région "pour une mise en oeuvre immédiate", précisent-ils.

"Une enveloppe de 20 millions d'euros, à laquelle s'ajoutent les cinq millions d'euros annoncés en janvier 2006, est mobilisée immédiatement pour les éleveurs" et la répartition de ces crédits par région a été notifié aux préfets, ajoutent-ils.

Les éleveurs spécialisés, dont les volailles représentent au moins 25% du chiffre d'affaires, verront leur pertes indemnisées sur la base de la baisse de production constatée entre le 1er novembre 2005 et le 30 avril 2006.

Cependant, "des avances de 1.000 à 2.000 euros seront versées sans attendre aux éleveurs sur la base de déclarations sur l'honneur", promettent les deux ministères.

Une autre circulaire, signée samedi, prévoit plus spécifiquement l'indemnisation des pertes des éleveurs de volailles situés dans le périmètre délimité autour du foyer d'infection par le virus H5N1 du département de l'Ain.

Une mesure de soutien spécifique pour les éleveurs de volailles en plein air engagés dans des filières de qualité, particulièrement affectés par l'obligation de confinement des volatiles, sera d'autre part notifiée à la Commission européenne "dès la semaine prochaine".

Ces mesures sont complétées par un dispositif d'allègement des charges d'emprunts pour les éleveurs récemment installés et par une prise en charge des cotisations de la Mutualité sociale agricole pour les producteurs en difficulté.

EMBARGO DANS 46 PAYS

Les premières mesures fiscales de soutien aux entreprises de la filière avicole les plus en difficulté seront d'autre part précisées la semaine prochaine, annoncent les deux ministères.

"Des mesures complémentaires sont en cours de finalisation, en lien avec les organisations professionnelles et la Commission européenne", précisent-ils. "Une enveloppe de 30 millions d'euros est mobilisée immédiatement pour les entreprises."

"Une nouvelle instruction permettra dès la semaine prochaine une indemnisation du coût total du chômage partiel", lit-on encore dans leur communiqué.

Enfin, une campagne télévisée d'information et communication de deux millions d'euros sur la consommation de viande de volaille sera lancée à partir de la troisième semaine de mars.

Les deux ministères assurent qu'il s'agit d'une première étape du plan de soutien à la filière avicole annoncé par le Premier ministre Dominique de Villepin et que le gouvernement "réadaptera son dispositif en fonction des besoins".

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA) évalue à 40 millions d'euros par mois les pertes actuelles de la filière avicole française en raison de la grippe aviaire, bien qu'un seul élevage ait jusqu'ici été infecté en France, dans l'Ain.

Quarante-six pays hors Union européenne ont décidé à ce jour un embargo total ou partiel sur les volailles françaises.

Selon le ministère du Commerce extérieur, cela réduit de 14% les exportations totales de viande de volaille et de 10% celles de volailles vivantes par la France. Les commandes de volaille française hors UE sont en baisse de 50%, dit-on de même source.

En France le maire de Groslay, dans le Val-d'Oise, a décidé d'interdire par mesure de précaution le poulet dans les cantines scolaires de sa commune pendant plusieurs semaines, au risque d'amplifier la méfiance des consommateurs français.

Lors d'une visite au Salon de l'Agriculture, l'ancienne ministre socialiste Ségolène Royal, forte de sa popularité en hausse dans les sondages, a invité mardi les agriculteurs à se mettre "en colère" pour obtenir un déblocage rapide des aides à la filière avicole.


normal qu'ils ne veulent pas de vaccins mur mort

_________________
votre administrateur dévoué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volaillenatureloisir.forumactif.com/index.htm
 
aide aux industriels
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Monzoo (besoin de votre aide)
» Aide pour beat Reggae et mixage d'instru
» AIde sur l'M-audio axiom 49
» demande d'aide pour video sur you tube
» AIDE MPC 2000

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
volaille nature loisir :: Bons conseils pour tous vos animaux :: Prédateurs / Maladies / Anatomie-
Sauter vers: